LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE L'ÉDUCATION : AU SÉNÉGAL

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter

Reconnue comme un droit universel pour tout individu et comme un élément essentiel du développement économique et social des nations, l’éducation apparaît comme un enjeu fondamental pour l’avenir de l’Afrique. L’acte constitutif de l’UNESCO (1945) met ainsi en avant le fait que tous les États s’engagent à « assurer à tous le plein et égal accès à l’éducation ».

Former l’élève, préparer le citoyen de demain, c’est permettre aux jeunes d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires dans une société immergée dans le numérique. Celui-ci irrigue désormais toutes les dimensions de la société.

Qu'en ai t'il au Sénégal ?

Depuis quelques années, énormément d’entreprises et personnalités se trouvant dans la sphère sénégalaise mettent en place des dispositifs pour faciliter l’enseignement sur le territoire. 

C’est le cas de SENEBAC, Télé Ecole ou encore Chérif NDIAYE fondateur de Ecoles au Sénégal. Ce dernier voit le numérique comme une alternative permettant aux apprenants d’apprendre à leur guise. Il continue en disant que Ecoles au Sénégal (EAS) est une plateforme d’appui pédagogique apportant du contenu de qualité à tous les élèves indépendamment de leur milieu social ou de leur genre.

Notre vision se résume ainsi : utiliser le numérique pour réduire les inégalités en matière d’accès à une éducation de qualité, promouvoir les matières scientifiques ainsi que la représentativité féminine dans le secteur de l’éducation. Ecole au Sénégal  est ainsi la première plateforme éducative d’Afrique francophone et responsable de la formation continue à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS). 

Avec la pandémie qui a eu pour conséquence la fermeture des établissements d’enseignements primaire, secondaire et universitaire, « Ecoles au Sénégal » a été sollicitée par le Ministère de l’Education nationale du Sénégal, pour permettre aux élèves d’accéder aux enseignements en vigueur dans leurs programmes.

Internet est dans ce système l’outil incontournable. De nos jours, les apprenants sont habitués à l’utilisation des smartphones, de la messagerie web et sont donc familiarisés à l’utilisation d’Internet. Ainsi, participer à un cours en ligne et l’animer est devenu simple. Les systèmes de chat, les médias sociaux et divers autres moyens de communication en ligne permettent aux apprenants de rester en contact et de discuter de sujets liés aux cours, tout en créant un sentiment de communauté.

Il suffit d’un bon outil d’apprentissage en ligne pour que la formation soit suivie de pratiquement n’importe où.

La technologie a tellement progressé que le fossé géographique est comblé par l’utilisation d’outils qui vous donnent l’impression d’être en classe.

suivez-nous sur les rÉseaux sociaux