Entretien avec … Fatoumata Cissokho, Different Leaders Fellow Bamako

Share on facebook
Publier
Share on twitter
Tweeter
Share on linkedin
Poster
Share on whatsapp
Partager

Sociable et toujours prête à relever des défis, Fatoumata est une des figures de la jeunesse malienne engagée dans l’autonomisation des jeunes. C’est à ce titre qu’elle fait partie des 20 jeunes leaders sélectionnés dans la première cohorte du Different Leaders Fellowship déployé à Bamako par le Timbuktu Institute et Polaris Asso, en collaboration avec l’Ambassade de France au Mali. Elle a accepté de répondre à nos questions …

 

Polaris Asso : Pourriez-vous vous présenter à notre communauté ?

Fatoumata Cissokho : Je me présente CISSOKHO Fatoumata de nationalité malienne et j’habite à Bamako. Titulaire d’un MBA en Audit et Contrôle de Gestion, je suis actuellement assistante business manager à ACEXPRO, une structure proposant des solutions de formation professionnelle rapide aux jeunes. Aspirante entrepreneure, j’ai participé dernièrement en tant que finaliste à l’aventure Femme d’Ambition du Mali, une aventure sociale et culturelle visant à faire la promotion du leadership féminin.

« Je pense que tout jeune se trouvant dans ma situation doit bénéficier de ce programme parce qu’il est très enrichissant, formateur et motivant. »

Comment avez-vous intégré le programme different leaders fellowship ?

J’ai simplement déposé ma candidature lorsque j’ai vu un appel à candidatures du programme sur la page facebook d’Expert Lab Mali concernant la sélection de 20 jeunes leaders pour faire partie d’une communauté célébrant la Journée Mondiale de l’Égalité des Chances. La JMEC est célébrée le 5 décembre de chaque année dans plusieurs pays au monde, et pour une première fois, on lui donnait au Mali. 

Après délibération du jury, j’ai reçu un mail de félicitations disant que ma candidature a été retenue et que je fais partie de ces 20 jeunes leaders.

Que pensez-vous de ce programme ?

Sincèrement c’est un programme hors du commun et ses avantages ne peuvent être cités qu’à plus d’un titre. Je pense que tout jeune se trouvant dans ma situation doit bénéficier de ce programme parce qu’il est très enrichissant, formateur et motivant.

Quel apport en avez-vous tiré ?

A travers ce programme, j’ai bénéficié de beaucoup de formations en renforcement de capacités, en leadership et en compétences professionnelles. Par la même occasion, j’ai eu à faire des rencontres qui ont été vraiment fructueuses parce que m’ayant ouvert des opportunités auxquelles je ne m’attendais pas. Personnellement je n’ai reçu que du positif dans ce programme. 

« Ce fut aussi un honneur pour moi de me voir remettre mon attestation par son excellence M. Mossa AG ATTAHER, Ministre de la Jeunesse et des Sports »

Quelles sont vos perspectives d’avenir à la fin du programme ?

Avec les outils reçus, je vais davantage continuer dans la dynamique de mener des actions positives au sein de ma communauté pour donner un impact sur la bonne marche de mon pays. Nous voyons maintenant que le Mali est dans une situation très difficile et c’est à nous la jeunesse de pouvoir relever tous ces  défis. 

Donc en tant que jeune leader, ma manière de rendre à mon pays ce qu’il m’a donné est d’apporter ma pierre à l’édifice.

Un moment, une phrase ou une personne qui vous a marqué dans ce programme …

Le moment qui m’a le plus marqué dans ce programme, c’était lors de la remise de nos attestations le 5 décembre 2020 au Centre Blonba de Bamako. J’ai été très émue  de voir des grandes personnalités venir assister à cette remise et ce fut aussi un honneur pour moi de me voir remettre mon attestation par son excellence M. Mossa AG ATTAHER, Ministre de la Jeunesse et des Sports : une personnalité que j’apprécie beaucoup.

Votre mot de fin ?

Je remercie beaucoup l’ambassade de France pour cette belle initiative à l’endroit de la jeunesse malienne, Timbuktu Institute représenté par M Bakary SAMBE, un homme  engagé pour la paix et le développement du Mali et enfin notre aimable coach Ousseynou GUEYE, un homme très dynamique et enthousiaste. J’exprime également ma gratitude à l’égard de toute la famille des jeunes Different Leaders, d’ici et de partout dans le monde. Merci et vive l’article 1 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen !

Share on facebook
Publier
Share on twitter
Tweeter
Share on linkedin
Poster
Share on whatsapp
Paratger

suivez-nous sur les rÉseaux sociaux